Quel a été le premier objet numérisé ?

la voiture volkswage beetle a été le premier objet scanné en 3d

La numérisation d’objets et de personnes est devenue monnaie courante et est présente dans de nombreux supports : les jeux vidéos intégrant de la réalité augmenté, les films et leurs effets spéciaux etc.

Pourtant, ce qui nous semble aujourd’hui banal, était auparavant impensable. Nous nous sommes demandé qui avait été le précurseur dans la matière ? Et surtout, quel avait été le premier objet à avoir été numérisé en trois dimensions ?

Pour en savoir plus je vous propose de retourner dans le passé.

De quoi s’agit-il ? 

Nous sommes en 1972, et la première numérisation en 3D va voir le jour.

Ivan Sutherland ingénieur informatique Américain et pionnier de l’internet va réaliser une remarquable performance avec ses élèves de l’Université de l’Utah. 

En effet, pour lui et son équipe, la numérisation d’objets rectilignes semble très simple et très vite ils élaborent des algorithmes d’affichage 3D.

Désormais, leur objectif est de réussir à numériser des objets plus complexes. Pour cela, ils  développent des méthodes de cartographie polygonale.
Pour les expérimenter, l’équipe a besoin d’un modèle à numériser.

Mais lequel ?

Une Volkswagen Beetle de 1967 !

Comment ont-ils fait ? 

Tout d’abord, il faut préciser qu’à cette époque, aucun logiciel ne permettait de modéliser et que les ordinateurs ressemblaient à de gros réfrigérateurs. Il était très rare qu’une personne ait accès à un ordinateur et ceux qui existaient avaient une capacité d’affichage très limité.

Mais l’équipe a su relever le défis. Leur méthode a été de dessiner et mesurer les polygones directement sur la carrosserie de la coccinelle. Ils ont ensuite mesuré chaque ligne et rentrés les coordonnés des points directement dans le programme de Shutherland.
De là est naît le premier objet numérisé en 3D (connu) de l’histoire de l’humanité.

« Et bien, je ne savais pas que c’était difficile. »

Lorsque  Sutherland a été interrogé pour savoir comment il avait réalisé un tel exploit pour l’époque, il a répondu « eh bien, je ne savais pas que c’était difficile ».

Sans le savoir, l’équipe a réalisé une prouesse qui a, par la suite, aidé à développer beaucoup d’autres choses dans le domaine.
Notamment, ce modèle a été utilisé pour tester les premières techniques de rendu 3D.