Visitez un cinéma disparu de 1912 !

reconstitution en 3D à partir de plans et de rapports, le cinéma de Mantes-la-Jolie renait de ses cendres

Construit à l’intérieur d’une Chapelle, celle de l’Hôtel-Dieu de Mantes-la-Jolie, découvrez l’incroyable histoire de ce bâtiment oublié dans les méandres du temps que nos technologies modernes ont réussi à recréer.

Longtemps fermé pour travaux, le Musée de l’Hôtel-Dieu rouvrait ses portes en ce début d’année. La première exposition temporaire, qui se poursuivra jusqu’au 29 avril, est dédiée à la ville de Mantes et son évolution depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, avec une lumière braquée plus particulièrement sur le bâtiment de l’Hôtel-Dieu lui-même. En effet, une fascinante page de l’histoire de ce bâtiment est son éphémère transformation en un cinéma, baptisé « Le Palace » de 1912 à 1945.

Dans cette période pourtant trouble de l’histoire Européenne, la Chapelle de l’Hôtel-Dieu fût utilisée comme hôte pour la projection des films populaires de l’époque et le resta trente-deux années durant jusqu’à ce que la compétition de nouveaux cinémas ne se fasse trop forte.

Une carte postale de l’époque, regardez bien dans la rosace de la chapelle et le nom apparaîtra !

Voyant que cette histoire demeurait méconnue, le Musée entrepris alors de la mettre en avant en demandant une reconstitution 3D du cinéma tel que ce à quoi il devait ressembler à l’époque. Digitage, spécialistes de la 3D et Lagoon Studios, versés dans l’animation, ont ainsi travaillé de concert à partir des textes et des plans d’origine pour recréer le plus fidèlement possible l’intérieur de la salle de projection. Une chose est sûre, ça n’aura pas été une mince affaire !

N’ayant pu mettre la main sur aucune photo ni aucun dessin susceptible de nous aider dans notre tâche de reconstitution, nous n’avions donc à notre disposition que des plans appartenant à différentes époques, pour lesquels il a fallu procéder à un recoupement. Nous avons également utilisé certains rapports d’époque afin de ne surtout pas laisser filer le moindre indice. Pour la décoration générale et l’atmosphère de la salle, nous nous somme inspirés de photos et d’archives d’autres cinémas en activité à l’époque et dont l’existence fût mieux documentée.

Voilà la vue que vous aurez, une fois sur le siège conducteur 😉

Mais le jeu de piste tridimensionnel en aura valu la chandelle, car nous sommes arrivés au résultat que vous pouvez dorénavant observer à 360 degrés, en ce moment même au Musée de l’Hôtel-Dieu.

Une fois à l’intérieur de ce dernier, c’est à l’aide de tablettes que vous pouvez explorer notre reconstitution en haute-définition et en couleur. À partir d’un point fixe placé au milieu du cinéma et à quelques mètres de hauteur, vous pouvez donc pivoter librement afin de vous plonger dans le cinéma tel qu’il était entre 1912 et 1945.

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos ressentis sur l’expérience !

Ils vous attendent !