grâce au scan 3D associé à la réalité virtuelle vous pourrez visiter des sites, du patrimoine et des musées sans bouger de chez vous

Un nouveau défi pour le secteur du scan 3D ?

Les spécialistes du scan 3D se retroussent les manches devant l’apparition d’une nouvelle tendance, les visites de patrimoine culturel en réalité virtuelle

 

Si la téléportation n’est pas encore tout à fait au point, l’internaute avide de découverte et de culture pourrait bien tenir un équivalent beaucoup plus abordable pour le moment : la visite, comme si il y était, de sites historiques grâce à son simple téléphone ! Grace au scan 3D, ce fantasme est sur le point de tenir dans le creux de votre main.

Les curieux et férus de culture se rappelleront alors à la vue de ces lignes leur expérience avec le musée français le plus connu au monde récemment exporté à Abu-Dhabi ; Le Louvre. Celui-ci propose en effet, pour certaines galeries, de se placer au centre des différentes pièces afin d’admirer les pièces présentées autour de lui grâce à des panoramas. La National Gallery, autre mastodonte basé cette fois à Londres, offre également ce genre de prestation, poussée alors à un incroyable niveau de qualité et d’immersion par l’utilisation de caméras 3D.

 

Haïti, se voulant à l’avant garde dans la région des Caraïbes, a également lancé en juin 2018 un “programme de réalité virtuelle et de visite des sites touristiques” qui permettra par le biais d’une application non seulement de visiter certains de leurs sites sur votre smartphone, mais également de prendre des photos simultanément à la visite.

On se prend alors à rêver de la possibilité d’enfiler simplement son casque de réalité virtuelle un dimanche matin, de choisir son musée favori et de déambuler dans les couloirs, naviguant comme bon nous semble, s’extasiant devant un tableau de Rembrandt ou examinant sous tous les angles une sculpture de Rodin que l’on jurerait pouvoir toucher… Le tout sans quitter la confortable chaleur de son canapé.

 

Tout cela est aujourd’hui rendu possible par la technologie de scan 3D. Grâce à une batterie de capteurs, d’appareils photos et de caméras permettant de numériser n’importe quel objet ou lieu dans les moindres détails, il est possible de reproduire en trois dimensions, à l’identique et de manière non-invasive des couloirs entiers regorgeant par exemple de vases étrusques ou encore la façade d’un palais Égyptien jusque dans ses moindres lézardes.

 

La société Digitage, basée à Paris, proposant en plus de toutes ces possibilités un service de scan corporel (le Bodyscan), on pourrait même envisager de pousser l’immersion jusqu’à une rencontre fortuite avec le conservateur du musée fidèlement reproduit au détour d’un couloir !

 

Il y a donc fort à parier que tout le secteur de la numérisation et du scan 3D verra dans cette nouvelle tendance un moyen de développer encore son expertise, participant dans le même temps à la sauvegarde et la promotion du patrimoine.

 

Sources

https://rezonodwes.com/realite-virtuelle-bientot-on-pourra-visiter-la-citadelle-sans-quitter-sa-maison/

 

Source photo

http://www.quiss.co.uk/wp-content/uploads/2017/07/virtual-reality-headset.jpg

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire